Get Adobe Flash player

EQUIHEN EN CARTES POSTALES

 
   Petit port de pêche jusqu’au début du siècle, Equihen-Plage est devenue commune en avril 1939. Son histoire est intimement liée à celle de la pêche. Le paysage maritime a conservé toute sa beauté et son charme. René Bazin dans son roman "Gingolph l’abandonné" a fort bien décrit le pittoresque d’Equihen-Plage qui s’est enorgueilli d’être le séjour de prédilection pour les artistes et les peintres : Caffier le fréquenta au début du siècle, Gil Franco y habita, Chintreuil, Debrasse, Demizel, De Palézieux ont aussi travaillé et demeuré à Equihen-Plage sans oublier Jean-Charles Cazin le peintre du Boulonnais par excellence. La mairie de construction récente et l’église Saint-Pierre renferment plusieurs tableaux de ces artistes.
Equihen-Plage a su rebondir, offrant aujourd’hui l’image d’une ville moderne mais proche du passé que vous prendrez plaisir à découvrir.

(source :  http://www.ville-equihen-plage.fr )

Découvrez également la galerie de cartes postales anciennes concernant l’habitat typique des quilles en l’air d’Equihen

L’église d’Equihen

La rue Jean Charles Cazin à Equihen

 

L’hôtel des falaisies à Equihen

Une quille en l’air à Equihen

 

 

Vue des falaises d’Equihen

Hôtel de la Plage et de la Crevasse à Equihen

La rue du Beurre fondu à Equihen

Le Calvaire d’Equihen

 

 

Vue du hameau de la Courtille à Equihen

La descente de la plage à Equihen

Vue des garennes d’Ecault à Equihen

Maisons de pêcheurs sur la falaise à Equihen

Vue de la plage et des falaises à Equihen

Visiteurs en ligne
mars 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
ARCHIVES
LE CONTENU HISTOPALE